Sélection de la langue

Recherche

Guide alimentaire canadien

Saine alimentation et environnement

Les aliments et les boissons que vous choisissez peuvent avoir un impact sur l’environnement. Apprenez à faire des choix sains, et ce, tant pour vous que pour l’environnement.

Sur cette page

Choix alimentaires et environnement

Les choix alimentaires que vous faites ont un impact :

  • sur votre santé
  • sur l’environnement

Ces choix peuvent concerner aussi bien :

  • les types d’aliments que vous achetez et consommez
  • la façon dont vous consommez les aliments et celle dont vous en disposez

Impact de l’alimentation sur l’environnement

L’impact des aliments sur l’environnement dépend :

  • de leur type
  • de leur origine
  • de la façon dont ils ont été :
    • produits
    • emballés
    • transformés
    • transportés

Des habitudes alimentaires comprenant plus d’aliments d’origine végétale et moins d’aliments d’origine animale peuvent réduire l’impact négatif de l’alimentation sur l’environnement De façon générale, la production d’aliments d’origine végétale nécessite moins de ressources telles que la terre et l’eau.

Gaspillage alimentaire

Au Canada, on gaspille de grandes quantités d’aliments chaque année. Le gaspillage alimentaire peut se faire à tous les niveaux du système d’approvisionnement alimentaire. Environ la moitié du gaspillage alimentaire se passe toutefois à la maison. Les aliments jetés à la poubelle finissent dans les dépotoirs où ils peuvent produire du gaz méthane, un gaz à effet de serre. Lorsque les aliments ne sont pas consommés, la terre, le sol et l’eau nécessaires à leur production se trouvent aussi gaspillés.

Le gaspillage alimentaire à la maison peut avoir différentes causes comme :

  • l’entreposage inadéquat des aliments risquant de les gâter avant d’être consommés
  • la préparation d’une trop grande quantité de nourriture pouvant produire des restes qui risquent de se gâter avant d’être consommés
  • les achats impulsifs ou l’absence de planification des repas pouvant conduire à l’achat d’aliments non nécessaires

Faire des choix respectueux de l’environnement

Pour faire de meilleurs choix d’aliments et de boissons d’un point de vue environnemental, vous pouvez :

  • vous servir d’une bouteille d’eau réutilisable
  • choisir de préférence des aliments d’origine végétale
  • utiliser des sacs d’épicerie réutilisables lorsque vous faites vos achats
  • utiliser des contenants réutilisables pour entreposer la nourriture et emballer vos dîners
  • chercher des façons de réduire les emballages alimentaires lorsque vous faites vos achats :
    • en achetant, par exemple, des aliments que vous pouvez ramener à la maison dans vos propres contenants réutilisables
  • entreposer les aliments périssables dans leurs emballages originaux pour prolonger leur fraîcheur

Réduire le gaspillage

Réfléchissez à des façons de réduire le gaspillage alimentaire lorsque vous :

  • planifiez vos repas et achetez vos aliments
  • cuisinez ou préparez de la nourriture
  • entreposez la nourriture
  • mangez à l’extérieur

Lorsque vous planifiez vos repas et achetez vos aliments

Planifiez à l’avance afin de déterminer de quels aliments vous avez besoin et en quelles quantités.

Examinez le contenu de votre réfrigérateur avant d’aller faire vos achats. Vous pourrez ainsi :

  • éviter d’acheter ce que vous avez déjà
  • vous rappeler de la nourriture qui doit être consommée

Achetez exactement ce dont vous avez besoin. Respectez votre liste et évitez les achats impulsifs.

Achetez des légumes et des fruits imparfaits. Malgré leur apparence, ces produits sont tout aussi bons pour la santé. En les achetant vous vous assurez qu’ils seront utilisés plutôt que jetés.

Lorsque vous cuisinez ou préparez de la nourriture

Utilisez les produits les plus périssables en premier lieu. Les petits fruits et les épinards doivent être consommés dans les quelques jours suivant leur achat. Les pommes, les pommes de terre et les carottes se conservent plus longtemps.

Essayez des recettes permettant d’utiliser les restes conservés au réfrigérateur. Vous pouvez préparer de délicieux mets, comme des quiches, des sautés (stir-fry), des soupes ou des mets en casserole en mélangeant des restes de légumes et d’aliments protéinés.

Utilisez vos restes de nourriture. Vous pouvez conserver les os de dinde et les pelures de légumes au congélateur jusqu’à ce que vous en ayez suffisamment pour préparer un bouillon de soupe.

Le compostage est une autre bonne façon d’utiliser les restes de légumes ou de fruits. Fabriquez-vous un bac de compostage pour le jardin ou renseignez-vous s’il existe un programme de compostage dans votre communauté.

Lorsque vous entreposez la nourriture

La nourriture se conserve plus longtemps lorsqu’elle est entreposée correctement.

Placez les aliments périssables au-devant du réfrigérateur plutôt qu’au fond. Vous vous rappellerez de les consommer en les voyant.

Si vous pensez qu’un aliment risque de se gâter avant que vous ne soyez en mesure de le consommer, congelez-le pour l’utiliser plus tard.

Inscrivez une date sur les restes de nourriture et les aliments que vous placez au congélateur pour vous en rappeler.

Lorsque vous mangez à l’extérieur

Les portions servies au restaurant sont souvent trop grandes pour une seule personne. Partagez un repas avec un ami. Vous vous assurerez ainsi de tout manger et de ne rien jeter.

Pensez à vous munir d’un contenant vide réutilisable pour rapporter les restes de nourriture à la maison.

Consultez Le Guide alimentaire pour la vie pour obtenir des trucs pour:

  • améliorer les compétences alimentaires

Lectures complémentaires

Date de modification: